8 tagged articles ZONE 51

Un étrange nuage en champignon a émergé de la zone 51 28/05/2016

Un étrange nuage en champignon a émergé de la zone 51
 
Un couple a récemment filmé un étrange nuage noir en champignon émergeant de la zone 51. Depuis les spéculations sur son origine vont bon train...

Que s'est-il produit dans la zone 51, cette base secrète située dans le désert du Nevada, qui depuis des décennies suscite les plus grandes théories ? Un couple, qui a posté une étrange vidéo sur YouTube, a été stupéfait par la découverte d'un énorme panache de fumée noire qui semblait former un nuage en champignon, pile au-dessus de la zone 51.

Zone 51, militaires et extraterrestres

Jimmy et Jackie se trouvaient à bord de leur voiture sur une route dans le désert du Nevada, non loin de la zone 51, lorsqu'ils ont repéré l'étrange fumée. Stupéfié, le couple a alors sorti son téléphone pour filmer la scène.

Au cours de la vidéo, Jimmy, l'un des passagers du véhicule, s'exclame : «Nous sommes en voiture sur la route, et nous avons remarqué qu'il y a comme une étrange fumée ici. Qu'est-ce qu'il se passe la-haut ?».

S'approchant au maximum de la scène, là où les panneaux d'avertissement à ne pas franchir  demeurent en maître sur le bord de route, le couple a également observé un groupe de quatre personnes regardant la fumée, ainsi qu'une jeep blanche garée sur une colline, surveillant les alentours.

Si certains internautes déclarent que cette fumée provient du crash d'un OVNI ou encore l'échec d'expériences extraterrestres, d'autres plus terre à terre voient là un simple malheureux accident militaire. Qu'en pensez-vous ?
 

Un étrange nuage en champignon a émergé de la zone 51

Tags : paranormal - ZONE 51 - Nevada - usa - Etats unis - Amérique - mai 2016 - Extraterrestre - aliens - ovnis

Un OVNI brillant photographié près de la Zone 51 10/01/2016

Un OVNI brillant photographié près de la Zone 51

Une personne qui voyageait en avion est persuadée avoir pris une photographie prouvant véritablement que les Etats-Unis mèneraient des expériences sur les extraterrestres dans une base souterraine secrète située dans l'État du Nevada ...

C'est le passager d'un avion qui survolait le Sud du pays qui a vu de ses propres un étrange objet extrêmement brillant apparemment posé sur le sol à proximité de la mythique Zone 51. Il était de forme circulaire et était d'une éclatante blancheur.

Le témoin a tenu à livrer son récit sur le site du MUFON (Mutual UFO Network). Il raconte :

« J'étais sur un vol d'American Airlines qui reliait les villes de San José, Californie à Houston, Texas le 30 octobre 2015, lorsque j'ai remarqué une lumière aveuglante dans le désert près Luning et Gabbs, dans le Nevada. »

« J'ai vu un grand disque argenté qui semblait être au milieu du désert. Ce disque ressemblait à un orbe et émettait des lumières dans l'air. Le disque, lui-même, avait de multiples lumières qui étaient aveuglantes pour les yeux.

J'ai sorti mon téléphone et j'ai pris des photos jusqu'à ce que mon téléphone n'ait plus de batterie. »

« Aucun autre passager ne semble avoir remarqué ce disque ou en avoir parlé. À mon retour à la maison, j'ai demandé à plusieurs employés de la Force aérienne s'ils avaient déjà vu quelque chose comme cela et tous ont répondu qu'ils n'avaient jamais rien vu de tel.

Au départ, j'ai pensé que c'était un satellite mais maintenant je vous laisse interpréter cette photo. De quoi ai-je été témoin ? »

Pour l'ufologue Scott C. Waring, il s'agit d'un OVNI que les rayons du Soleil auraient, comme souvent, révélé :

« Je crois qu'il a atterri, mais l'angle des rayons du soleil l'a révélé depuis l'angle de vue des passagers alors que l'objet devrait être invisible. »

Mais les sceptiques pensent que ce pourrait simplement être une ferme de panneaux solaires situé dans le Nevada.

Un OVNI brillant photographié près de la Zone 51

 
Et toi, que penses-tu de cela ? Laisse tes impressions !

Tags : paranormal - Etats unis - Nevada - ZONE 51 - Ovni

Selon un militaire, il y aurait eu deux OVNI à Roswell 22/10/2013

Selon un militaire, il y aurait eu deux OVNI à Roswell
 
Soixante-cinq ans environ après qu'un OVNI s'est prétendument écrasé à Roswell, au Nouveau-Mexique, un fonctionnaire de l'US Air Force à la retraite a déclaré qu'il y avait eu, en vérité, pas une mais deux soucoupes volantes à Roswell.

Le lieutenant-colonel Richard French, qui a servi dans l'armée pendant plus de 27 ans, était à Alamagordo, au Nouveau-Mexique, en 1947, quand un objet inhabituel est tombé du ciel et s'est écrasé au sol à Roswell.
 
 
Les autorités militaires avaient publié un communiqué troublant et choquant après l'incident, en disant :

« Les nombreuses rumeurs concernant les disques volants sont devenues une réalité, hier, quand l'officier du renseignement du 509ème groupe de bombardement de la huitième Force aérienne de Roswell Army Air Field, est entré en possession d'une soucoupe. »

Cependant 24 heures plus tard, l'armée avait hâtivement réfuté cette déclaration. Elle avait radicalement modifié sa version des faits en déclarant qu'en vérité, il ne s'agissait pas d'un engin extraterrestre mais d'un simple et banal ballon météo ! 

Depuis les médias, les scientifiques et la population ont largement accepté cette dernière version oubliant ce qu'avait déclaré l'armée un peu plus tôt.

« Il y a effectivement eu deux accidents de Roswell, mais la plupart des gens ne le savent pas. Le premier a été abattu par un avion expérimental américain qui volait sur White Sands, au Nouveau-Mexique, et il a tiré à l'aide d'une arme à impulsions électroniques qui a rendu inopérant l'OVNI avant d'en prendre le contrôle, et c'est pourquoi il s'est écrasé. »

French, qui prétend qu'il a été obligé de démystifier les observations d'OVNIS, a raconté qu'une source confidentielle de l'armée lui avait parlé de l'attaque contre ce soi-disant vaisseau spatial extraterrestre. Il ajouta qu'il y avait eu un second crash, près de Roswell, quelques jours plus tard.

« Il était à quelques miles de l'endroit de l'accident initial », selon French.

D'après lui, ces seconds visiteurs d'une autre planète s'étaient rendus sur notre planète afin de récupérer des pièces et/ou les survivants de la première attaque ...

Les déclarations de French ne mettent pas tout le monde d'accord. Ainsi selon le colonel John Alexander, qui fut responsable des systèmes d'armes à impulsions électriques dans les années 1980, les Etats-Unis ne possédaient pas un type d'arme laser suffisamment puissant pour neutraliser un ennemi, qu'il soit d'origine humaine ou pas.

Mais alors que s'est-il passé à Roswell au mois de juillet 1947 ? Plus le temps passe, plus les zones d'ombre apparaissent. Le témoignage de French vient en tout cas corroborer celui de Chase Brandon. Ce dernier, qui a servi 25 ans à la CIA, affirme que les débris d'OVNI découverts ne venaient pas de notre planète ...

Et toi, que penses-tu de cela ? Laisse tes impressions !

Tags : paranormal - ROSWELL - nouveau mexique - usa - 1947 - ZONE 51 - Extraterrestre - ovnis

Les OVNI de la Zone 51 étaient des avions selon la CIA 25/08/2013

 
 
Depuis des dizaines d'années, la Zone 51 est au c½ur d'incroyables fantasmes : OVNI, extraterrestres, théories du complot, ... . Et pourtant, cette curieuse mythologie serait le point de s'écrouler suite à de surprenantes révélations de la CIA ...
 
Sur un document récemment déclassifié, le gouvernement des Etats-Unis a, pour la première fois de son histoire, reconnu l'existence de cette base militaire ultrasecrète situé en plein c½ur du désert du Nevada, au Sud-Ouest du pays.

Ce rapport officiel de 407 pages et rédigé par deux historiens, nous apprend qu'entre 1954 et 1974, ce n'était pas des soucoupes volantes ou de quelconques vaisseaux spatiaux qui survolaient cette zone, mais un avion-espion expérimental. Il s'agissait de l'appareil Lockheed U-2,  utilisé intensivement durant la Guerre Froide contre l'U.R.S.S.

Ainsi, selon le gouvernement, le grand public aurait confondu les U-2 à des OVNI lors des vols d'essais et d'entraînement :

« La haute altitude du U-2 a rapidement mené à un effet secondaire inattendu: l'augmentation phénoménale des signalements d'objets volants non-identifiés (Ovnis). »

En effet, dans ces années-là, les avions commerciaux volaient à une altitude entre 3000 à 6000 mètres, alors que les U-2 se déplaçaient à une hauteur de 20 000 mètres.

« De tels signalements étaient très fréquents en début de soirée de la part de pilotes commerciaux volant d'est en ouest. Le soleil était alors bas sur l'horizon, leur appareil étant dans l'ombre. »

Ainsi les rayons du Soleil, se reflétant sur la surface métallique de l'U-2, les faisaient ressembler à des objets enflammés pour les autres pilotes ou les personnes se trouvant au sol.

« A cette époque, personne ne soupçonnait que le vol habité était possible à 20.000 mètres, donc personne n'envisageait de voir un objet si haut dans le ciel. »

Pendant des années, la CIA a donc refusé de communiquer sur les vraies raisons des apparitions ovniesques dans le ciel de la Zone 51, ne souhaitant pas révéler, au monde entier (et surtout à l'URSS) l'existence de ses appareils très secrets. Il s'agissait d'une affaire de sécurité nationale. L'agence avait effectué cette même opération de confidentialité lorsqu'elle testa des avions furtifs dans la base Nellis, située dans la même région.

En 1967 dans un mémorandum publié en 2012, Richard Helms, directeur de l'agence à l'époque, avait évoqué que l'armée des USA avait déployé trois avions-espions au Japon pour des missions au-dessus du Vietnam.

Cette explication va-t-elle suffire à faire taire l'ensemble des rumeurs ?

Ce n'est pas certain. En effet, même si certaines observations peuvent aisément être expliquées par la présence des U-2, d'autres témoignages décrivent, sans aucune ambiguïté, des objets dont les formes et les capacités technologiques ne sont clairement pas terrestres ...

P.S. :
 

Et toi, que penses-tu de cela ? Laisse tes impressions !

Tags : paranormal - ZONE 51 - Nevada - ovnis

Un ex-militaire affirme avoir travaillé avec des extraterrestres 14/06/2013

 
 
Pour un bon nombre d'ufologues, l'armée américaine effectuerait de très sérieuses recherches sur les OVNI et les extraterrestres. On pourrait penser qu'il ne s'agit là que d'élucubrations d'illuminés. Et pourtant, certains anciens militaires osent en parler, comme le Dr. Charles Hall...
 
Charles Hall est un physicien nucléaire et un vétéran de la guerre du Vietnam.

Dans une interview qu'il a donnée à l'émission de télévision australienne Sunrise,  il affirme avoir travaillé durant deux ans avec des êtres extraterrestres alors qu'il était dans l'armée !

Selon ce scientifique diplômé de l'Université d'Etat de San Diego, l'armée américaine serait en contact avec des civilisations aliens depuis de longues années déjà. C'est en juillet 1964, qu'il a rejoint l'armée en tant qu'observateur météo. Il était alors stationné dans une base située près de la fameuse Zone 51, l'immense base Nellis dans le désert du Nevada, au Sud-Ouest du pays.
 
C'est à cet endroit qu'il affirme être rentré en contact avec une race extraterrestre qu'il nomme les « Tall Whites » (ou « Grands Blancs », en français). Ceux-ci travaillaient (et travaillent encore ?) avec l'armée des Etats-Unis dans le but de les aider à se développer technologiquement :

« Ils aidaient au développement de véhicules à propulsion nucléaire, mais pas à celui de systèmes de propulsion pour le voyage spatial. Ils ne partageaient pas avec les généraux leurs technologies ''antigravité'' destinées à l'espace.

Les généraux américains les accompagnaient parfois dans leurs véhicules de patrouille dont la technologie était donc partagée, puisque ces véhicules étaient construits sur Terre avec nos matériaux et l'aide des militaires US. Les G. B. assistaient parfois à des réunions secrètes et participaient à des recherches de technologie. »

Charlie Hall est célèbre dans le monde de l'ufologie pour ses déclarations fracassantes sur ce qui se passerait réellement dans les sous-sols des plus grandes et secrètes bases militaires du monde ... Ses déclarations, dignes des plus grandes productions hollywoodiennes, sont-elles sincères ?

Et toi, que penses-tu de cela ? Laisse tes impressions !

Tags : paranormal - usa - san diego - ZONE 51 - Extraterrestre

Un documentaire dévoilant l’autopsie d’un alien bientôt diffusé 11/04/2013

Un documentaire dévoilant l’autopsie d’un alien bientôt diffusé
 
Un film documentaire, qui sera diffusé très prochainement, a promis de dévoiler au monde entier des preuves irréfutables sur l'existence des OVNI. De même, le réalisateur a révélé que le film montrera l'autopsie d'un véritable corps extraterrestre récupéré en Amérique du Sud ...
 
Le film, dont la première partie sera diffusé le 22 avril 2013, est intitulé Sirius et met en valeur les recherches menées par l'éminent ufologue Steven Greer. Ce dernier a consacré des années de sa vie, ainsi qu'une petite fortune, pour prouver que le gouvernement américain dissimule des preuves sur la vie extraterrestre.

Le projet a duré plusieurs années, il avait été ressuscité par des donateurs et des amateurs d'OVNI.

« Il y a une chance que nous soyons en mesure d'inclure dans le film 'Sirius' des tests scientifiques sur un possible Extraterrestrial Biological Entity (EBE, c'est-à-dire un corps extraterrestre) qui a été récupéré et décédé. Cet EBE est en possession d'un institut coopératif désirant une évaluation plus scientifique de ce possible extraterrestre. Nous ne pouvons pas actuellement révéler l'emplacement de cet être ou le nom de la personne ou des personnes qui la possèdent .... En fait, j'ai visité le groupe qui possède cette EBE et j'ai personnellement et professionnellement examiné l'être. Il s'agit, en effet, d'un corps défunt, réelle, et très certainement pas un objet en plastique ou d'un être humain. Il a une tête, 2 bras et 2 jambes et c'est un être humanoïde. Nous avons vu et examiné les radiographies de l'alien. Son anatomie n'est cependant pas du genre homo sapiens (l'homme moderne) ou tout hominidé connu (prédécesseurs de l'homme).

Comme vous pouvez l'imaginer, la sécurité et les enjeux scientifiques autour des essais complémentaires de cet élément de preuve potentiellement explosive et qui peut changer le monde sont ahurissants. Cependant, nous pensons que nous devons simplement procéder rapidement tout en restant prudent. Le coût pour faire des tests IRM correctes, des tests d'ADN médico-légale, des datations au carbone 14 ainsi que d'autres tests d'isotopes sont considérables et pas actuellement financés. »
 
 
Le petit alien est d'une hauteur d'environ un demi-pied. Selon l'ufologue, il n'a pas été récupéré dans la Zone 51 ou près de Roswell mais dans le très aride désert d'Atacama au Chili, il y a plusieurs années.

Cette révélation soulève toutes sortes de questions : Si les extraterrestres ne sont pas beaucoup plus grands que nos téléphones portables, alors pourquoi leurs vaisseaux spatiaux sont-ils si grand ? Si la chose est vraiment un corps d'extraterrestre se trouvant dans un désert d'Amérique du Sud il y a quelques années, pourquoi ne l'a-t-on découvert que maintenant ? Pourquoi aucun gouvernement ne s'y est pas sérieusement intéressé ? 

De même si la révélation était sérieuse, alors de célèbres universitaires, chercheurs et autres laboratoires auraient sauté d'excitation à l'idée de disséqué un potentiel être extraterrestre.

Il est aussi étrange qu'aucun vaisseau n'ait été retrouvé à proximité du corps. D'ailleurs, celui-ci ne portait ni combinaison, ni casque.

Ce n'est pas la première fois qu'une autopsie d'un supposé corps extraterrestre est publié, en grande pompe, dans les médias. Tout le monde se rappelle du très célèbre film de 17 minutes diffusé en 1995, et qui montrait la dissection d'un corps qui aurait été retrouvé lors du crash de Roswell en 1947. Il a été montré, par la suite, que cette vidéo n'était qu'une belle supercherie.

Est-ce une nouvelle fois une supercherie ? Nul ne le sait encore. Mais on peut espérer qu'après la diffusion du reportage, des scientifiques parviendront à conclure définitivement sur cet étonnant cas. Affaire à suivre donc ...

Et toi, que penses-tu de cela ? Laisse tes impressions !

Tags : paranormal - ovnis - ROSWELL - ZONE 51 - aliens - Extraterrestre - 22 Avril 2013 - Amérique du Sud - ufologue

La Zone 51 28/08/2012

SITUATION GEOGRAPHIQUE :

La Zone 51
 
La zone 51 se situe au centre du désert du Nevada, aux Etats-Unis, à environ 190 km au nord-ouest de Las Vegas. Elle forme un rectangle de 16 km (est-ouest) sur 9,6 km (nord-sud) au centre du plus grand site militaire des Etats-Unis formant un triangle irrégulier et occupant 1/7 ème du territoire du Nevada : 
 Au nord et à l'est : 20 000 km² d'espace aérien réservés aux manoeuvres militaires. L'accès est libre au sol.

 L'ouest et le centre du triangle sont occupés par le "Nellis Bombing and Gunnery Range", 11700 km² interdits au public et réservés pour les l'expérimentation des techniques et des matériels de bombardement et d'artillerie.
 Dans la partie Sud se trouve le"Nevada Test Site", où furent réalisés 928 essais nucléaires de 1951 à 1992.

 A l'extrême nord-est du complexe, le "Tonopah Test Range" où sont testés des armes. Cette base est un site semi-secret car on ne sait pas vraiment ce qui s'y passe.

 Au coeur du complexe se trouve la Zone 51 !

 DESCRIPTION :
 
Situé dans un espace aérien strictement interdit appelé "Dreamland" (le pays des rêves), la zone 51 est une base connue aussi sous le nom de "Groom Lake" (du nom du lac asséché où s'est installée la base), absente de toute carte, elle est organisée autour de ses deux pistes et de ses installations techniques. La firme EGetG, spécialiste dans l'organisation de recherches de pointe est responsable d'une grande partie de la sécurité extérieure de la zone 51 et du transfert des employés extérieurs par avion.

L'accès à la zone 51 est interdit. Des panneaux placés à ces limites indiquent que l'utilisation de la force armée est autorisée contre tout intrus.
La Zone 51
 
 
HISTORIQUE :
 
C'est en 1955, que la firme Lockheed construit une base d 'essais ultrasecrète à Groom Lake. Le premier U2 fait son vol inaugural le 04 août 1955.

Le 20 juin 1958, la base s'approprie 150 km² de terrains autour de ses installations.

En septembre 1960, la base s'agrandit pour les essais du nouvel avion espion le "Lockheed A-12 Blackbird".

En 1967, La DIA (Defense Intelligence Agency), récupère un MIG 21 et sera testé à Groom Lake.

En 1977, débute le programme de mise au point du "Have Blue" connu sous sa version opérationnelle de ""Lockheed F-117".

Actuellement, se poursuivent d'autres essais ultra-secrets avec les essais d'un avion espion appelé "Aurora" et depuis 1986, se construit une nouvelle piste d'une dizaine de kilomètres de long.


ZONE 51, SITE DE TECHNOLOGIE EXTRATERRESTRE ?


En 1989, un inconnu du nom de Bob Lazar, révèle à la télévision de Las Vegas qu'il a été engagé dans la zone 51 pour travailler sur de la technologie extraterrestre, et plus précisément sur la propulsion de soucoupes volantes.


QUI EST BOB LAZAR ? :

Né en 1959, il prétend être diplômé des MIT et CALTECH , mais aucune vérification n'a pu aboutir. La seule chose prouvée est qu'il a bien travaillé pour Fairchilds Electronics en Californie et à Los Alamos comme technicien. Il prétend que c'est lui qui a découvert l'énergie nécessaire était fournie par l'élément 115.

La Zone 51
 
 
Bob LAZAR reste isolé et n'est véritablement soutenu que par l'ufologue Georges KNAPP.

La Zone 51
Voici néanmoins ses révélations :

LES REVELATIONS DE BOB LAZAR :


Sa première apparition se fit en silhouette anonyme, sous le pseudonyme de "Dennis" sur la chaîne "KLASTV"; il révéla au journaliste et chercheur Georges Knapp, qu'il avait travaillé durant 5 ans comme scientifique sur un projet de "retroengineering" (c'est à dire pour découvrir le fonctionnement d'un appareil dont on ne connaît pas les plans ni le mode de foncionnement) sur un ovni dissimulé dans une nouvelle base inconnue, la zone S-4, à 20 km au sud de la zone 51, près du lac asséché de Papoose.


Il fit sa réapparition le 10 novembre de la même année, cette fois à visage découvert afin de prévenir les menaces de mort qu'il reçut après sa première apparition. Les révélations qu'il fit à Georges Knapp puis en d'autres occasions sont explosives.


Après avoir travaillé avec le Dr Edward Teller sur des armes top-secrètes, il bénéficia de l'appui de celui-ci pour être engagé dans un programme classé. En novembre 1988, il se retrouve en route pour Groom Lake. Arrivé sur place, il fut emmené dans un bus aux vitres teintées près d'un lac asséché, sur la base qui portait le nom de zone S-4.


Sur place, il découvre des bâtiments camouflés. On lui ordonne de rentrer dans un hangar. Et là, il découvre un disque d'une quinzaine de mètres de diamètres qu'il prit d'abord pour un engin secret révolutionnaire. Il découvrit à l'intérieur des sièges d'une taille inhabituellement petite.


La Zone 51

 
Il apprit plus tard que l'armée américaine possédait 9 disques de taille différente et qu'ils n'étaient pas d'origine terrestre mais provenaient de l'étoile ZETA RECULIS. Les pilotes de ces engins étaient de petite taille avec une tête disproportionnée, de grands yeux sombres, un nez et une bouche toute petite.

Bob LAZAR dut travailler sur un des engins surnommé "Modèle Sport". L'engin était fait d'une seule forme sans le moindre boulon ni fil électrique. il se divisait en trois niveaux :

 Celui du bas contenait le système de propulsion.
Celui du milieu, réservé aux passagers.
Celui du haut, sorte de cockpit de pilotage.


Le système de propulsion reposait sur le principe de l'antigravitation et l'énergie pour le faire fonctionner, provenait de l'élément 115, minerai orangé.


En mars 1989, travaillant depuis 5 ans à la S-4, Bob LAZAR se voit retirer son habilitation après avoir été surpris de nuit aux abords de la zone 51.


LES ACTIVITES ETRANGES AUTOUR DE LA ZONE 51


La Zone 51

 
De nombreux témoins ont filmé des ovnis aux abords de la zone 51. Voici le témoignage d'un ancien pilote de l'US Air Force qui a souhaité conserver l'anonymat et qui décrit le ballet d'ovnis auquel il a assisté dans la nuit du 15 décembre 1994 :


 
"Les mouvements de ces lumières étaient complétement aléatoires, ils s'élevaient, redescendaient, allaient à droite puis à gauche, en avant, en arrière et ce, sans virer de bord. Des formations semblaient suivre la crête montagneuse derrière Bald Mountain du nord au sud. Le spectacle lumineux fut pratiquement continu de 21h à 03 heures du matin. Les 5 ou 6 engins décollaient apparemment d'un endroit près de Papoose Lake, survolant la piste de Groom Lake pendant 10 minutes. Puis ils volèrent en formation, se séparèrent en deux groupes de 2 à 3 engins, l'un sur une trajectoire nord-sud, le second d'est en ouest."


En 1995, une société cinématographique allemande diffusa une cassette vidéo, Les Secrets du Monde Noir, dans laquelle plusieurs témoins confirment que l'Area 51 est le théâtre d'une activité pour le moins étrange. Par exemple, Norio Hayakawa, cameraman de la télévision japonaise, resta éveillé toute une nuit afin d'entrevoir un ovni décollant de l'Area 51. Il filma en effet un objet lumineux planant au-dessus des montagnes. L'analyse du film fait dire à Hayakawa que l'objet n'était certainement pas un avion de type classique. Beaucoup d'autres films montrent à peu près la même chose: un objet extrêmement lumineux se déplaçant à une vitesse incroyable et effectuant des manoeuvres aériennes impossibles.


Un de ces objets s'est même approché d'une équipe de télévision de la NBC et notamment du journaliste Goodall : les journalistes sont revenus avec des brûlures proches de l'irradiation. Un autre reporter a réussi à s'introduire à l'intérieur du S4, et a pu filmer une salle remplie de grands récipients dans lesquels, selon lui étaient stockés des cadavres d'extraterrestres.


 
Par ailleurs, des spécialistes en aéronautique, affirment que huit programmes de vols spéciaux sont en cours sur la Zone 51.  Ces Black Programs, projets ultrasecrets au budget annuel estimé à 35 milliards de dollars, ont permis au bombardier furtif Stealth de voir le jour. Et l'on sait qu'ils incluent des essais d'avions-sondes sans pilote dont la vitesse et la maniabilité pourraient facilement faire croire qu'il s'agit de soucoupes volantes.
 
Cette probabilité n'explique pas tout. Goodall fait état d'engins silencieux et incroyablement rapides (l'un d'eux, suivi par le Fédéral Aviation Administration Center, filait à 16 000 km/h, soit environ treize fois la vitesse du son) et s'interroge légitimement sur la compatibilité entre de telles vitesses et la technologie humaine.


 
Goodall interviewa un ancien ouvrier de chez Lockheed qui affirma : "Nous possédons des engins dans le désert du Nevada qui feraient baver d'envie Georges Lucas ".Également interrogé par Goodall, Ben Rich, ancien président de la Lockheed Advanced Development, déclara : "Oui. je crois fermement que les ovnis existent".


La Zone 51



AVIS DIFFERENTS


Avis de Richard Nolane, Ufologue : 
 "Les autorités américaines sont directement responsables de l'apparition médiatiques d'histoires invérifiables. La zone 51 est un site de tests et de mise au point en vol, pas un lieu de recherches scientifiques de pointe. Et croire que les aliens seraient gardés dans une base militaire hyperprotégée relève de l'invraisemblable."


 
Avis de Pierre Guérin, Astrophysicien : 
 "Toute technologie nouvelle issue de la science fondamentale terrestre n'a nul besoin des extraterrestres pour se développer. Néanmoins, si de vrais ovnis volent à Groom Lake, ils ne sont pas de construction humaine ..."
 
 
 Avis de George Knapp, journaliste :
 J'ai passé 8 mois à travailler sur l'histoire de Bob Lazar avant de l'interroger à la télé. Son histoire n'a jamais changé. Il admet qu'il ne peut apporter aucune preuve tangible de ce qu'il avance. Mais ,il a reçu sans conteste la formation technique pour assumer le travail que l'on lui avait confié. Ma conviction profonde est qu'il ne ment pas. Pourquoi a-t-il reçu des menaces? J'ai rencontré plus d'une douzaine de personnes ayant travaillé à la zone 51, et tous racontent la même histoire, l'évolution d'aéronefs en forme de disques."


CONCLUSION


A VOUS DE VOUS FAIRE VOTRE PROPRE OPINION. LA MIENNE EST QU'IL Y A SUFFISAMMENT DE TEMOIGNAGES, DE PHOTOS, DE MENSONGES ET DE VERITES CACHES POUR QUE JE PENSE QU'IL Y A EFFECTIVEMENT UNE BASE OU ON SE SERT DE LA TECHNOLOGIE D'ENGINS EXTRATERRESTRES POUR LES DIFFERENTS PROTOTYPES EXPERIMENTES ...


La Zone 51

 
 
Et toi, que penses-tu de cela ? Laisse tes impressions !


Tags : ovnis - paranormal - ZONE 51 - aliens

Roswell 27/08/2012

 
Roswell


 
 
 
 
L'histoire se situe en été 1947 au nouveau Mexique dans la région de roswell. Neuf lumières ayant la forme de soucoupes volantes sont aperçues à proximité de Washington par un pilote d'avion nommé Keneth Arnold .

Le  2 juillet 1947, un couple Dan Wilmot et sa femme aperçoivent un objet brillant et volumineux dans le ciel. L'objet est décrit comme deux sortes de soucoupes juxtaposées, inversées l'une sur l'autre, d'un diamètre de six mètres dégageant une lumière provenant de l'intérieure, ainsi qu'un léger sifflement. La chose est apparue pendant 40 ou 50 secondes à une vitesse approximative de 700 km/h et à une altitude d'environ 300 m. Sa trajectoire va du sud-ouest vers le Nord-ouest
Le 3 juillet un fermier nommé Mac Brazel observe une entaille dans le sol longue d'un kilomètre et d'au moins 80 mètres de large, entourée de débris multiples. Lesmorceaux au sol sont différents d'un appareil conventionnel, Mac Brazel décide d'en prendre quelques échantillons et de les montrer à ses voisins.,

le 6 juillet, il décide d'aller voir le shérif  George Wilcox de Roswell, qui  alerte aussitôt l'armée de l'air et envoie sur le site deux de ses adjoints qui constateront la présence de l'entaille. Le Major Jesse Marcel de l'armée de l'air affecté au Renseignement, Shéridan Cavitt du Counter-Intelligence-Corps ainsi que le Colonel William Butch Blanchard dirigeant de la base seront les premiers à conduire l'enquête . Brazel leur montrera une grosse pièce qu'il a ramené à sa ferme. Le lendemain de nombreux débris seront ramenés du site du crash à la base, puis l'accès au terrain du Ranch sera interdit. La Police militaire participera à la coordination pour que l'ensemble des débris soient regroupés dans la plus grande confidentialité.

Le 8 juillet, le Colonel Blanchard ordonne l'émission d'un communiqué de presse pour annoncer la récupération du reste d'une épave d'un disque volant. Ce même jour, le Pentagone envoie une équipe spéciale à Roswell, puis une conférence de presse est organisée.L'Armée émettra un démenti la nature du crash est en réalité un ballon-sonde.

Le 8 juillet, un groupe d'archéologues ainsi qu'un ingénieur de génie civil Du nom de Grady Barnett faisant un relevé pour un programme d'irrigation , suivie d'un grouped'étudiants découvrent une deuxième zone de crash. Une soucoupe volante écrasée contre le flanc de la montagne, des êtres gris de petite taille gisent à ses cotés sur le sol. Leur morphologie n'a rien d'humaine, une grosse tête des grands yeux sombres , d'une hauteur d'environ 90 cm. Ils avaient des vêtements ajustés qui ne recouvraient pas la tête ni les mains. Leurs têtes étaient plus grosses que le reste du corps et dépourvues de cheveux . La Police Militaire prise de vitesse arrive sur le lieu clôture la zone s'empresse de tout camouflé, c'est une affaire de Sécurité National. Cette histoire restera sans suite pendant de nombreuses années.

conclusion

L'hypothèse de la découverte d'entités extra-terrestres sera confirmée par le témoignage de l'un des pilotes ayant participé aux recherches sur la zone du crash. De son avion, il prétendra avoir vu trois ou quatre cadavres ainsi qu'une pièce importante de l'épave. Seize camions ont du être nécessaires pour recueillir les débris. Un ballon sonde même dernier modèle tient dans le coffre d'une voiture et n'emporte jamais de passager. Cependant en pleine guerre froide, un projet hautement classifié  nommé projet Mogul qui visait à l'expérimentation de ballons-sondes pour surveiller l'activité URSS était bien réel et sera confirmé par un rapport de la CIA, transmis en 1994.
Cette affaire qui ressurgie en 1978  jusqu'à nos jours a fait l'objet de nombreuses enquêtes qui on mit à jours certains faits et comportements liés principalement à l'armée américaine.
Jesse Marcel connaissait très bien les ballons météo et autres. Il ne pouvait donc pas confondre ces débris avec ceux du crash.


BALLON MOGUL


Roswell

 
 
Toutes les archives les documents administratifs et communications téléphoniques des activités de la base de Roswell entre mars 45 et décembre 49 ont été détruite, ainsi que les messages émis par la base d'octobre 46 à décembre 49. Cette destruction aurait été ordonnée, il y a 50 ans. Cette découverte eue lieu la même année que la fameuse autopsie de soi-disant extra terrestre. (1995)
     Le 24 juin 1997 l'armée américaine  fait entendre que les corps retrouvés étaient des mannequins expérimentaux alors que les essais ne commencèrent pas avant 1954.


MANNEQUINS EXPERIMENTAUX


Roswell

 
La dernière question que l'on pourrait se poser est :Pourquoi changer de version officielle ?
Si le crash était bien des ballons de type Mogul, ils  ne pouvaient pas emmener de passagers, même sous forme de mannequins.
Si l'objet écrasé était d'origine expérimentale en 1947 donc secret, celui ci est devenu depuis longtemps obsolète.
Qu 'est ce qui retient l'armée américaine à dévoiler ouvertement les faits ?
Cette histoire insolite n'est basée que sur des contradictions plus que suspicieuses et volontaires de la part de l'armée américaine. La raison est peut être de ne pas tout contredire et de laisser certaines incohérences afin de garder une marge de man½uvre lors de la divulgation de ce qui c'est véritablement passé à roswell.. Ou bien une gestion plus que maladroite de toute cette histoire .Ce qui paraît plus qu'improbable venant de cette nation.
Cette histoire ressortie 30 ans après les faits peut aussi être liée à l'imaginaire de certains voulant à tout pris que cette histoire soit d'origine extra terrestre. Ignorant une vérité toute simple de méprise ,qui par un truchement d'information mal interprété à fait naître cette histoire de soucoupe s'écrasant avec ces occupants dans la région de roswell ,éparpillant de nombreux débris  sur le sol. Ce qui implique une technologie plus que perfectible de la part de nos visiteurs alors que les débris sous ouvertement décrit par les témoins comme étant quasiment indestructible.
Une chose est certaine dans cette histoire .
Quelque chose est bien tombé sur le sol de roswell dans la nuit du 2 au 3 juillet 1947
Mais quoi ?
 Un ballon sonde ou un ovni ?

BALLON MOGUL


Roswell

 
 
Voici la vidéo de la fameuse autopsie d'un extraterrestre qui se serait écraser avec sa soucoupe proche de la ville de Roswell. C'est ainsi qu'on a nommer cet être, en référence à la ville ou il a été retrouver mort..
 

 
 
 
 
Et toi, que penses-tu de cela ? Laisse tes impressions !

Tags : ROSWELL - paranormal - Extraterrestre - ZONE 51 - ovnis