23 tagged articles conspiration

Tuerie d'Orlando : un témoin parle d'au moins 4 tireurs ( 800 ème article ) 24/06/2016

Tuerie d'Orlando : un témoin parle d'au moins 4 tireurs ( 800 ème article )
 
Le 12 juin 2016, Omar Mateen, qui avait prêté allégeance à l'État Islamique, a perpétré la pire tuerie de masse de l'histoire des Etats-Unis. Il a assassiné 49 personnes dans une boîte de nuit gay à Orlando, en Floride. Le plus inquiétant c'est que, selon un témoin, ce terroriste n'était pas seul, contredisant ainsi les thèses officielles ...

Peu après ce tragique évènement, un journaliste de la chaîne de télévision ABC interviewait une victime de cette attaque après qu'elle soit sortie de l'hôpital. Ce témoin oculaire a raconté qu'il avait fait le mort pendant plusieurs heures afin d'avoir la vie sauve. Dans cette position, il a, malgré la peur, réussi à entendre une conversation téléphonique du tireur.

En parlant à son interlocuteur, ce dernier a avoué qu'il était le « quatrième tireur » et qu'il y avait « trois autres snipers » ainsi qu'un « kamikaze » qui faisait lui-aussi le mort.

Si ces allégations sont vraies, alors cela remettrait en cause la version officielle ...
 
Tuerie d'Orlando : un témoin parle d'au moins 4 tireurs ( 800 ème article )

Tags : paranormal - TUERIE - orlando - usa - Amérique - Etats unis - juin 2016 - FLORIDE - terrorisme - jesuisorlando - conspiration

François Hollande n’existe pas, c’est un androïde américain. 20/05/2016

François Hollande n’existe pas, c’est un androïde américain.
 
Les journaux britanniques de ce week-end l'affirment: Le président Français n'existe pas.

Il s'agirait d'une forme d'androïde développé par les américains.

Selon les informations du journal The Sun, le président de la république a été « fabriqué » dans les années 70 par IBM sur une commande de la CIA. Un document de 289 pages a été diffusé aujourd'hui sur http://wikileaks.org
La machine « Hollande », contrôlée à distance par Washington, a été programmée pour déstabiliser l'Europe en faisant chuter la France, puis ses pays voisins.

Il est d'ailleurs possible de voir la lentille laser présente derrière les yeux du président lorsqu'il enlève ses lunettes (ce qui n'arrive quasiment jamais pour cette raison).

Des preuves qui posent question...

Plusieurs éléments viennent étayer cette théorie:

– On ne trouve aucune mention de François Hollande avant 1977, ses « 23 ans » officiels.
Alors qu'il est censé avoir fréquenté l'ENA, aucune personne de sa promotion ne s'en souvient. Un fait expliqué par « François Hollande » par sa normalité et sa discretion.

– Toutes les évolutions du robot FH48 (son nom de code) ont pu se voir avec le temps. A l'origine, le robot était beaucoup plus gros qu'aujourd'hui. Ce qui a été présenté comme un régime n'était qu'une évolution de la machine pour un modèle plus fin. Si aujourd'hui le robot est à nouveau plus large, c'est dû aux nouvelles fonctions qui sont testées sur lui, comme le module d'écoute par onde GSM sur une portée de 8 km.

– La normalité et les erreurs de François Hollande sont bien trop grosses pour être vraies. Sa manière de parler bégayante, l'affaire Gayet, la pluie incessante, l'échec de ses politiques, Cahuzac,... le tout n'a été mis en place que pour qu'on imagine pas un robot capable de telles erreurs.

Le document est actuellement en train d'être analysé en détails par les journalistes du monde entier.

François Hollande n’existe pas, c’est un androïde américain.
 
François Hollande n’existe pas, c’est un androïde américain.

Tags : paranormal - France. - President - François HOLLANDE - mai 2016 - wikileaks - conspiration

Selon une théorie, Beyoncé serait décédée en 2000 ! 17/05/2016

Selon une théorie, Beyoncé serait décédée en 2000 !
 
Beyoncé est l'une des artistes les plus célèbres de sa génération. Des théories affirment que la jeune chanteuse, née en 1981, serait décédée en 2000 ou en 2010. C'est aujourd'hui un clone qui la remplacerait durant ses concerts ou interviews.

Ses producteurs auraient fait cloner Beyoncé après voir recueilli des cellules souches peu de temps avant ce drame. Ce stratagème aurait parfaitement fonctionné puisque personne ne s'en ait rendu compte.

Des internautes particulièrement attentifs ont scrupuleusement étudié des photos de la star entre 2000 et 2016 et ont remarqué des différences physiques remarquables.

Mais les différences ne s'arrêtent pas au physique puisque son comportement et ses déclarations auraient évolué de manière extraordinaire.

D'autres ont pointé du doigt le personnage scénique qu'elle s'est elle-même inventée « Sasha Fierce ». Beyoncé a indiqué que son alter-ego n'était « pas elle-même » et qu'il faisait des choses « qu'elle ne ferait jamais en temps normal ». « Sasha Fierce » serait-elle le pseudonyme de la remplaçante de Beyoncé ?

Beyoncé n'est pas la seule à avoir fait l'objet de telles rumeurs. Pour beaucoup, Avril Lavigne serait morte en 2003, tandis que Paul McCartney, le célèbre chanteur des Beatles, nous aurait quitté en 1966 à la suite d'un accident de voiture.

Ces deux-là auraient eux-aussi été remplacés par des sosies !
 

Selon une théorie, Beyoncé serait décédée en 2000 !

Tags : paranormal - Mort - théories - beyonce - mai 2016 - conspiration

Une base top secrète découverte en Antarctique ? ( 700 ème article ) 29/11/2015

Une base top secrète découverte en Antarctique ? ( 700 ème article )

L'Antarctique est bien le continent le plus mystérieux de notre planète. Il y a quelques jours une mystérieuse structure enterrée a été découverte sur ce continent de glace grâce à Google Earth. Ce surprenant bâtiment mesurerait près de 20 kilomètres de long.

De quoi s'agit-il ? Des millions d'internautes se le demandent ...

Sur les images rendues publiques, on peut voir une énigmatique tâche blanche, floue, et plutôt lumineuse sur le sol. Deux hypothèses s'affrontent pour expliquer son origine : pour certains il s'agirait d'un OVNI tandis que d'autres affirment avoir à faire à une base de recherche top sécrète appartenant à un gouvernement quelconque.

« wowforreel », qui a publié des images de cette étrangeté sur Youtube, décrit cette structure comme étant une « masse inégale » :

« L'Antarctique croule de choses bizarres. »

Il estime qu'elle mesurerait 20 km de long pour 7 de large. Cette chose est uniformément blanche et paraît refléter les rayons du Soleil.

« Cette chose est si énorme qu'on ne peut pas la rater, pas même depuis l'espace. »

La vidéo a été mise en ligne en 2012 et, malgré le nombre des années, de nombreuses personnes la visualisent afin de tenter de trouver une explication.

Un des commentatrices, nommé Julie Haines, constate :

« Avez-vous remarqué qu'une traînée suit l'objet rectangulaire ? Comme si on l'avait traîné. »

David Darby a ajouté :

« Vous avez raison, il fait même bien 150 km de long sur le côté gauche. »

Bret Hines écrit :

« Wow, cela fait deux années et c'est toujours là. Ils cachent quelque chose là-bas c'est certain. »

Bonnie émet une théorie :

« C'est un centre de recherche gouvernemental, ils peuvent demander à Google de flouter des choses comme ça. »

« C'est probablement une base top secrète. »


 
 Et toi, que penses-tu de cela ? Laisse tes impressions !

Tags : paranormal - Antarctique - Google Earth - 2012 - conspiration

Assassiné pour avoir annoncé les attentats du 11 septembre 13/09/2015

Assassiné pour avoir annoncé les attentats du 11 septembre
 
Milton William « Bill » Cooper était un écrivain Américain spécialisé dans la conspiration. Il atteint une importante renommée pour son livre Behold a Pale Horse en 1991. Tout au long de sa carrière, il a dévoilé de nombreuses conspirations mondiales.

Sa dernière révélation, concernant le 11 septembre 2001, lui a d'ailleurs coûté la vie ...

Durant les années 1990, Cooper diffusait une émission de radio nocturne appelé Hour of the Time. L'homme, un ancien vétéran de l'Office Naval Intelligence, séduisit rapidement son audience avec divers sujets dont l'objectif était de mettre à jour les plus sombres et secrètes conspirations.

Au cours d'une émission diffusée le 28 juin 2001, il prophétisa, avec une précision déconcertante, que de violents attentats étaient sur le point de frapper les Etats-Unis et que le gouvernement utiliserait Oussama ben Laden comme un bouc émissaire.

11 semaines plus tard, ses prédictions, qui passèrent inaperçues dans la presse, se révélèrent être mortellement vraies ! Pour construire sa théorie, Cooper examina la situation alors tendue et il la relia à diverses informations données par ses propres sources.

Evidemment ces révélations troublantes et effrayantes ne furent pas du goût des autorités. En juillet 1998, Cooper avait été accusé de fraude fiscale. Un mandat d'arrêt avait été délivré, mais ne fut jamais exécuté. En conséquence, il était considéré comme l'un des principaux fugitifs de l'Amérique et devint une cible privilégiée de l'US Marshals Service en l'an 2000.

Cooper était persuadé, qu'à cause de ses théories, il avait été pris pour cible par l'administration du président Clinton.

Après les événements tragiques du 11 septembre 2001, l'émission de radio de Cooper tenta d'exposer le complot massif qui conduisit à ces attaques inédites et spectaculaires. Il pointa du doigt le gouvernement fédéral, en accusant les autorités d'avoir planifié les attaques terroristes et d'avoir dupé les citoyens Américains et le reste du monde afin qu'ils croient à une histoire montée de toutes pièces. Cela leur aurait permis d'influencer l'opinion publique en leur faveur et d'exécuter leur plan machiavélique.

Dans sa dernière émission, le 5 novembre 2011, Bill Cooper parla de son intention d'écrire un livre détaillant son service au Vietnam. Il voulait le dédier à tous ceux qui avaient servi pendant la guerre.
 
Plus tard ce soir-là, alors qu'il était dans sa maison de Eagar, dans l'Arizona, le Département du shérif du comté d'Apache lui rendit visite. Ce dernier avait un mandat d'arrestation contre Cooper. Prétextant que ce dernier était armé, les officiers tirèrent depuis leurs véhicules banalisés et utilisèrent la ruse pour le faire sortir de chez lui.

Selon certaines sources, les officiers se positionnèrent dans un cul-de-sac, d'habitude fréquentés par des adolescents venus festoyer, et firent beaucoup de bruit. Cooper, croyant qu'il s'agissait de quelques mineurs particulièrement éméchés, sortit pour les faire fuir en les menaçant d'appeler la police.

C'est à ce moment-là que des coups de feu furent tirés. Cooper prit son arme et répliqua contre ce qu'il croyait être de dangereux délinquants, et il tua un policier sans savoir que c'en était un puisque ces derniers ne s'étaient pas annoncés comme la loi l'exige. Les forces de l'ordre tuèrent ensuite Cooper qui portait, au moment de sa mort, un fusil.

La mort de Cooper est entourée d'un incroyable mystère et n'a pas tardé à penser qu'elle n'avait rien d'accidentelle. Pour beaucoup, cette man½uvre n'avait pas pour objectif d'arrêter ce journaliste pour fraude fiscale mais bien de l'assassiner afin de se débarrasser définitivement d'un « élément indésirable » ...
 
Assassiné pour avoir annoncé les attentats du 11 septembre

Et toi, que penses-tu de cela ? Laisse tes impressions !

Tags : paranormal - 11 septembre 2001 - - attentats - World Trade Center - twin towers9/11 - New York - MANHATTAN - Etats unis - Amérique - usa - septembre 2015 - conspiration

Le 11-Septembre, 14 ans plus tard (Hors-Sujet 61) 12/09/2015

Le 11-Septembre, 14 ans plus tard (Hors-Sujet 61)
 
Ce 11-Septembre 2015, cela fait 14 ans que se sont produits les attentats du 11-Septembre, orchestrés par Al-Qaeda, faisant 2 977 victimes, et générant les images les plus frappantes de ce début de siècle.

La journée du 11 septembre racontée à travers les e-mails de la Maison Blanche

Le 11-Septembre, 14 ans plus tard (Hors-Sujet 61)

A la demande du New York Times, la bibliothèque présidentielle George W. Bush, qui est aussi un musée sur la vie de l'ancien président, vient de rendre publics des dizaines d'e-mails reçus par des officiels de la Maison Blanche le 11 septembre 2001. 

Le public américain sait déjà que, lorsque les tours du World Trade Center ont été attaquées, le président était dans une école primaire de Floride en train de lire une histoire sur une chèvre. Mais la correspondance dévoilée par le musée permet de voir comment l'attentat terroriste a été vécu de l'intérieur de la Maison Blanche.

La journée commence normalement avec, à 5h37, un e-mail de Karl Rove, le principal conseiller du président, qui demande à son assistant un briefing d'actualité: «Envoie toutes les dépêches».

A 8h42, Karen Hughes, une conseillère du président, reçoit un e-mail pour une demande d'interview de George W. Bush.

Quatre minutes plus tard, le vol American Airlines 11, détourné par cinq terroristes, s'écrase sur la tour nord du World Trade Center.

A 8h56, le directeur des relations médias de la Maison Blanche, Tucker Eskew, envoie ce message à trois collègues: «Allumez CNN».

A 9h09 et 9h11, deux e-mails annoncent l'annulation de plusieurs réunions.
 
A 9h20, un journaliste conservateur, David Horowitz, écrit à une conseillère du vice-président Dick Cheney: «Aujourd'hui, c'est Pearl Harbor.»
 
Le New York Times précise que la bibliothèque, qui est gérée par les archives nationales, n'a accepté de publier qu'une minorité des e-mails reçus ce jour là, en invoquant des raisons de sécurité nationale.  

A 9h43, la Maison Blanche et le Capitole sont évacués et fermés, et à partir de 9h51, les e-mails commencent à évoquer la préparation de plans d'urgence. Puis viennent les messages d'inquiétude, de prières et de soutien.
 
Le 11-Septembre, 14 ans plus tard (Hors-Sujet 61)

11 Septembre 2001 // 11 Septembre 2015
 
Le 11-Septembre, 14 ans plus tard (Hors-Sujet 61)
 
Le 11-Septembre, 14 ans plus tard (Hors-Sujet 61)
 
Le 11-Septembre, 14 ans plus tard (Hors-Sujet 61)
 
Et toi, que penses-tu de cela ? Laisse tes impressions !
 
Le 11-Septembre, 14 ans plus tard (Hors-Sujet 61)

Tags : paranormal - 11 septembre 2001 - - septembre 2015 - New York - MANHATTAN - World Trade Center - conspiration - Photographie. - hommage - Etats unis - Amérique - usa - hors sujet

Le PDG d’Air Asia vend des parts d’actions avant le drame 04/01/2015

Le PDG d’Air Asia vend des parts d’actions avant le drame
 
Cette année aura été noire pour l'aviation en Malaisie. En effet, en l'espace de 365 jours, trois avions se sont écrasées ou ont mystérieusement disparu. En plus de cela, un quatrième a été forcé d'atterrir en catastrophe juste après son décollage. Pour certains, il ne s'agit pas de simples accidents mais d'une obscure conspiration ...

Cette sombre série a touché durement les compagnies aériennes du pays. La Malaisie aura connu, au total, trois catastrophes aériennes (deux pour Malaysia Airlines et une pour Air Asia) :

Le 8 mars 2014, le vol MH 370 disparaissait sans qu'il ne soit jamais retrouvéAu mois de juillet, le vol MH17 qui reliait les villes d'Amsterdam et Kuala Lumpur était abattu par un missile alors qu'il survolait l'UkraineEn décembre, c'est le vol QZ 8501 qui s'écrasait probablement à cause de mauvaises conditions météorologiques.
Mais pour certaines personnes, ces crashs successifs ne relèveraient en rien du hasard et auraient été orchestrés pour des raisons essentiellement économiques.

Cette incroyable théorie survient après de surprenantes révélations. En effet, selon la Bursa MalaysiaTony Fernandes, le président de cette entreprise, aurait vendu environ 850 000 parts de la compagnie aérienne le 22 décembre 2014 et 94 800 le lendemain.

Quelques jours plus tard, c'est-à-dire le 28, l'avion s'écrasait. Ce crash a provoqué, comme l'on pouvait s'y attendre, une chute du prix des actions d'Air Asia.

Si ces allégations sont véridiques, alors il s'agirait d'une man½uvre particulièrement machiavélique de la part du milliardaire malais ...

Le PDG d’Air Asia vend des parts d’actions avant le drame

Et toi, que penses-tu de cela ? Laisse tes impressions !

Tags : paranormal - malaisie - air asia - Mars 2014 - vol MH370 - Juillet 2014 - vol MH17 - decembre 2014 - vol QZ8501 vol d' Air Asia - conspiration

Le vol QZ8501 abattu par une organisation occulte 04/01/2015

Le vol QZ8501 abattu par une organisation occulte
 
Il paraît de plus en plus évident que le crash de l'avion de la compagnie Air Asia n'était pas un accident. En effet, plusieurs jours avant le drame un bloggeur chinois avait prédit avec une incroyable précision ce drame aérien. S'agit-il d'une coïncidence? Difficile à croire ...


Le 15 décembre 2014, un blogueur chinois, qui a préféré conserver son anonymat (pour des raisons évidentes de sécurité ?), révélait, sur plusieurs billets de son blog qu'un avion d'Air Asia allait disparaître. Au moment des faits, l'homme était passé pour un illuminé. Mais quelques jours, ce qu'il avait prophétisé se réalisa à la stupeur de tous :


le vol QZ8501 s'écrasa avec 162 passagers à son bord dans la mer de Java le 28 décembre.


Mais l'homme n'est pas un voyant particulièrement doué. Au contraire, il affirme que les crashs ou disparitions des vols QZ8501, MH370 et MH17 auraient été orchestrés par un groupe occulte qu'il nomme « The International Black Hand » (« La Main Noire Internationale », en français).


Cette organisation aurait pris en otage puis abattu les vols MH370 et MH17 afin de faire couler la sixième compagnie aérienne du monde, Malaysia Airlines. Pari réussi puisqu'aujourd'hui l'entreprise est en bien mauvaise posture. Maintenant, la « Main Noire » aurait décidé de jeter son dévolu sur Air Asia.


Pour prévenir un maximum de monde, il a publié des avertissements sur 39 sites Internet. Etrangement, l'homme s'est tut quelques jours avant que le vol QZ8501 ne s'écrase.


Ces messages prophétiques ont-ils été postés peu après le crash de l'avion ? Certains pensent que cet « inconnu » est, en réalité, un officiel chinois ou un pirate qui, après avoir découvert des informations sensibles, aurait décidé de les dévoiler au monde entier ...


Le vol QZ8501 abattu par une organisation occulte

 
Et toi, que penses-tu de cela ? Laisse tes impressions !

Tags : paranormal - air asia - vol QZ8501 vol d' Air Asia - decembre 2014 - vol MH370 - vol MH17 - conspiration

Vol MH370 : « une disparition très étrange » 26/10/2014

Vol MH370 : « une disparition très étrange »
 
La disparition du vol MH 370 du Boeing 777-200 malaisien est en passe de devenir la plus grande énigme de l'histoire de l'aviation, ce qui est inadmissible ; il faut savoir comment ont disparu l'avion et ses passagers, a déclaré Tim Clark, le directeur général de la compagnie aérienne Emirates, dans une interview au journal allemand Der Spiegel.

Tim Clark, âgé de 64 ans et originaire d'Angleterre, dirige Emirates depuis 1985, et en 30 ans, il a réussi à créer une des plus grandes compagnies aériennes au monde. Il est considéré comme un spécialiste reconnu dans le domaine de l'aviation civile et de l'industrie aéronautique.


M. Clark pense que c'est très étrange qu'en sept mois, on n'ait pu retrouver aucune trace de l'avion qui a disparu des radars.


« La revue National Geographic a qualifié la disparition du MH370, probablement, de plus grand mystère de l'histoire de l'aviation. Nous ne devons pas admettre cela. Nous devons avoir le c½ur net sur la façon dont cet avion a disparu » a déclaré Tim Clark.


Le directeur général d'Emirates trouve qu'une pression a été exercée sur tous les participants de l'enquête, qu'il faut mener de manière transparente. En outre, il est persuadé que le système de contrôle des long-courriers doit être perfectionné.


« Le transpondeur, l'appareil de reconnaissance de l'avion, peut être déconnecté de la cabine du Boeing 777. Dans ce cas, l'aéronef disparaît des radars. Un autre système nommé ACARS, utilisé pour le contrôle des systèmes de l'avion et du moteur, peut être aussi coupé par un pilote expérimenté. Il faut changer cela radicalement : nous ne devons pas permettre que l'avion se trouve en dehors d'une zone contrôlée de la terre.


Je recommanderais aux constructeurs aéronautiques de rendre impossible la déconnection du transpondeur et de l'ACARS de la cabine » a dit Tim Clark.


Selon lui, tous les documents de l'enquête doivent être accessibles. Il est incroyable qu'en sept mois de recherches, on n'ait pas pu retrouver la moindre trace de l'avion, pas même un coussin d siège. On a seulement quelques photos satellites. Cependant, l'expérience montre qu'après la chute d'un aéronef dans l'eau, il reste toujours quelques traces. Au minimum, on découvre 10-15 % des fragments de l'avion. Il existe seulement un cas semblable, avec la disparition totale, en 1939, de l'avion que pilotait l'aviatrice Ameliya Erkhart.


« Tout cela est très étrange » a déclaré Tim Clark.


Le directeur général d'Emirates a répondu à la question de ce qui aurait pu se passer avec le MH 370 malaisien : « Je pense que quelqu'un a pris le contrôle de l'avion du dehors ».


L'avion de ligne Boeing 777-200 de la compagnie aérienne Malaysia Airlines faisant le vol MH370 de Kuala Lumpur à Pékin avec 227 voyageurs et 12 équipiers à bord, a disparu des radars dans la nuit au 8 mars. Le Premier ministre de la Malaisie a annoncé le 24 mars que l'aéronef était tombé dans la partie du Sud de l'océan Indien, ce dont témoignait l'analyse des données satellites. Personne n'a probablement survécu.


Les hypothèses :


Click here




Et toi, que penses-tu de cela ? Laisse tes impressions !

Tags : paranormal - Complot - Mars 2014 - malaisie - malaysia airlines - disparition - conspiration

Le vrai et tous les faux complots du 11 Septembre 09/08/2014

Le vrai et tous les faux complots du 11 Septembre

 
Il y a bien eu une conspiration, bien réelle, concernant le 11-Septembre : un groupe de comploteurs (George W.B., Dick C., Donald R...) a instrumentalisé des attaques contre le World Trade Center et le Pentagone pour « vendre » à l'opinion l'invasion de l'Irak, alors même qu'ils n'avaient aucune preuve d'aucun lien entre les attentats et Saddam Hussein.
 
C'est l'un des plus grands et des plus machiavéliques complot de tous les temps. Mais cela ne suffit pas aux amateurs de théories conspirationnistes. Pour certains d'entre eux, le 11-Septembre est un « boulot préparé de l'intérieur » (« an inside job »).
 
Cette théorie est née dès après les attentats, et sa popularité ne faiblit pas. Elle a surfé, pendant les années Bush, sur l'antiaméricanisme ambiant. Pour quiconque voit les Etats-Unis la grande puissance du mal, il est en effet très difficile d'intégrer les attentats du 11-Septembre dans le tableau. Comment croire que les Américains, ces bourreaux, aient pu être de simples victimes ? Cela ne colle pas.
 
La journée du 11-Septembre, un matériau riche pour élaborer des théories

Pour résoudre ce court-circuit idéologique, il faut en passer par un autre scénario, bien plus compliqué : on nous aurait menti, les Américains n'auraient pas été victimes du 11-Septembre, ils en auraient été les organisateurs. Des centaines d'entre eux auraient comploté pour cela : contrôleurs aériens, militaires, politiciens, journalistes, experts... sans jamais une fuite.
 
La journée du 11-Septembre fournit un matériau riche pour de tels échafaudages. Tout est bon pour les étayer : images qui « parlent d'elles-même », témoignages choisis, citations ciselées, renversement de la charge de la preuve. Les médias, peut-être à tort, dédaignent ces théories de la conspiration.
 
Qu'importe : elles prospèrent sur la toile. Pour les « conspirationnistes », le Net est un terrain formidable : grâce au « copier-coller », n'importe quel image « troublante » fait le tour du web en quelques minutes. Et la folle rumeur, plus de sept ans plus tard, continue de prospérer.

Boutin, Bigard, Cotillard s'y sont laissés prendre

Un sondage de WorldPublicOpinion.org, réalisé dans 17 pays, montre que dans seulement neuf de ces nations l'on trouve une majorité de personnes qui croient que Al Qaeda est bien derrière les attentats du 11-Septembre... C'est de notre vieux pays cartésien que la première théorie est partie, et où des personnalités aussi diverses que Christine Boutin, Jean-Marie Bigard ou Marion Cotillard se sont laissés prendre au grand doute vertigineux.
 
Il est vrai que les autorités de Washington n'ont pas fait grand chose pour dégonfler ces théories : communication minimale (et parfois grotesque), abus du secret, moyens insuffisants mis sur l'enquête officielle. Par l'accumulation de ses erreurs, le pouvoir américain est en partie responsable de la popularité de ces théories. Il ne cherche même pas à les dégonfler.
 
Pourtant, le rapport de la commission d'enquête du 11-Septembre, travail à ce jour le plus sérieux sur les attentats (mais suspect aux yeux des conspirationnistes), mériterait un sérieux complément.

Une trentaine de journalistes pour une enquête sans a priori

Pour notre part, nous avons décidé d'examiner calmement, une par une, avec l'aide d'une trentaine d'étudiants du Centre de formation des journalistes (CFJ) en fin d'études, les questions soulevées par les « conspirationnistes ». Ils ont travaillé sous la direction de Guillaume Dasquié, spécialiste des questions de renseignement. Ce dernier s'est déjà frotté, dans un livre, aux théoriciens du 11-Septembre.
 
Au départ, certains de ces étudiants journalistes étaient sans opinion tranchée sur la question -la meilleure des dispositions pour démarrer une enquête. Après avoir vu le film-culte des conspirationnistes, « Loose change », ils trouvaient bien des éléments de la version officielle « louches ».
 
Puis ils ont travaillé, en journalistes qu'ils sont : en remontant aux sources des « éléments troublants », en contactant des témoins directs, en interviewant des experts incontestables et dépassionnés. Nous espérons que leur travail sera utile à tous ceux qui s'interrogent sur cette journée du 11-Septembre et qui cherchent un contrepoint à des théories souvent plus fragiles qu'elles ne le prétendent.
 
 
 Et toi, que penses-tu de cela ? Laisse tes impressions !

Tags : paranormal - 11 septembre 2001 - - World Trade Center - George w. Bush - Pentagone - conspiration